Mon panier

Fermer le menu
logo bras moine verre vide

Votre panier est actuellement vide
Vous pouvez ajouter des produits en parcourant notre site.

Voir les produits

Sous-total: 0,00 

Panier Commande

Dégustation des bières de Dochter van de Korenaar

Pas de commentaire
20/04/2017
Dégustation des bières de Dochter van de Korenaar

De Dochter van de Korenaar est installée à Baerle-Duc, sorte d’enclave en territoire néerlandais, pays d’origine du brasseur. La dénomination (littéralement “la fille de l’épi de blé”) fait référence à Charles Quint qui, grand amateur de bière, disait préférer le jus de la fille de l’épi de blé au sang de la grappe de raisin.

Depuis une décennie, Ronald Mengerink et Monique de Baat, son épouse, brassent des produits aux accents francophones. La renommée de la brasserie belge dépasse largement nos frontières. La longueur de la file d’attente à leur stand, sur les différents festivals brassicoles, donne une idée de l’engouement des fins connaisseurs.

Avec ses 3% d’alcool, la Passe-Partout se ferait presque discrète. Il n’en est rien ! Elle est certes légère, mais son corps bien malté soutient une amertume persistante. De quoi en faire la partenaire idéale pour un début de soirée réussi. Désaltérante en diable, elle ravira par sa fraîcheur et son caractère bien trempé.

Dochter van de Korenaar

Passe-Partout (3%)
Oeil : blond doré, trouble, mousse légère
Nez : sec, frais, céréales
Bouche : amère sur la longueur, maltée, légère, désaltérante

La Finesse ne pouvait pas être mieux nommée. En revisitant la Triple belge classique, De Dochter van de Korenaar se prête ici à un exercice tout en équilibre et subtilité. Bien sûr, les marqueurs du style sont présents (légers esters de levure, malt abondant, alcool, rondeur avec un peu de sucre résiduel) mais la partition est tellement maîtrisée qu’on touche au sublime.

Dochter van de Korenaar

Finesse (8,5%)
Oeil : couleur dorée, mousse beige avec une belle tenue
Nez : céréales, légers esters de levure, épices, caramel, liqueur
Bouche : dense, large, ample, ronde avec un peu de sucré résiduel

L’Extase joue sur un autre registre. Le nez est chargé en houblon américain. La résine, voire un certain côté “animal”, donne toute son intensité à une Double IPA qui s’assume. Si des saveurs fruitées viennent adoucir le tout, l’amertume, judicieusement soutenue par une base maltée conséquente, est quand-même bien marquée.

Dochter van de Korenaar

Extase (8,5%)
Oeil : tons orangés, mousse beige
Nez : houblon américain, résine, côté “animal”
Bouche : amertume marquée, saveurs fruitées

Finissons en beauté avec une Sans Pardon qui ne cache pas ses intentions. La robe est d’un noir profond, dont l’opacité est telle qu’aucune bulle n’ose se montrer. On passe la dizaine de points d’alcool avec ce Stout impérial, à l’intensité si forte en arômes torréfiés qu’il semble tout droit venu de Russie. Les notes de fruits rouges et noirs ajoutent à la gourmandise déjà amenée par le chocolat. Une bière de dégustation à n’en pas douter.

Dochter van de Korenaar

Sans Pardon (11%)
Oeil : noir profond, mousse brun clair
Nez : fruits rouges/noirs, arômes torréfiés
Bouche : amertume modérée, café, chocolat, léger fruité en rétro-olfaction

Retrouvez les bières de la brasserie De Dochter van de Korenaar sur notre site

Dochter van de Korenaar

Commentaires

Laisser un commentaire

Sauvegarder et partager
Votre panier sera sauvegardé et vous obtiendrez un lien. Toutes personnes possédant ce lien pourra l'utiliser afin de constituer son propre panier.
Retour Sauvegarder et partager
Votre panier sera sauvegardé avec les informations du produit et du total du panier. Vous pourrez ensuite envoyer le lienà vous ou à un ami afin de retrouver ce panier.
Votre panier a bien été envoyé