Mon panier

Fermer le menu
logo bras moine verre vide

Votre panier est actuellement vide
Vous pouvez ajouter des produits en parcourant notre site.

Voir les produits

Sous-total: 0,00 

Panier Commande

Un peu d’histoire…

Pas de commentaire
22/09/2014
Un peu d’histoire…

Il semble important, comme premier article, de retracer dans les grandes lignes, l’histoire de la bière.

L’Antiquité connaissait déjà les vertus de la bière.

La bière est certainement le produit alcoolisé le plus ancien. Nous retrouvons des traces de fabrication de bière en Mésopotamie vers 6000 ACN. En fait, à partir du moment où les hommes ont su cuire leur pain, la fabrication de la bière est devenue possible. En effet, la boisson s’obtenait en faisant détremper du pain d’orge dans de l’eau.

Plus tard, l’Egypte des pharaons devint un pays réputé pour sa bière. Evidemment, l’appellation bière, n’était pas encore connue, les Egyptiens donnaient à cette boisson le nom de « vin d’orge » ou «  vin de Péluse ». Ce breuvage servaient d’offrande aux Dieux et plaisaient beaucoup aux pharaons !

La Grèce et l’Italie commencent à connaître à leur tour la bière mais, le vin reste la boisson par excellence ! La bière n’a que très peu de place dans ces pays où le soleil permet la fabrication d’un excellent vin … Cependant, déjà dans l’Empire romain du Nord, au lieu de cultiver des vignes, on cultive de l’orge. C’est donc une erreur de dire que les Romains n’appréciaient pas la bière, disons que certaines régions la préféraient car la culture agricole le permettait.

Vers 300 PCN, au début de l’ère chrétienne, la bière atteint l’Europe du nord et donc est connue en Germanie ( Allemagne actuelle) et en Gaule ( France et Belgique actuelles).  La « Cervoise », dénommée aussi  « Vin d’orge » est fabriquée par les Gaulois. C’est une bière différente de celle que nous connaissons. En effet, les Gaulois avaient pour habitude d’ajouter des plantes aromatiques dans leur préparation sans houblon. Le plus souvent de la coriandre, de la sauge ou de la lavande).

Il ne faut pas oublier que les Gaulois vénéraient Sucellus ( Dieu de la Cervoise) et Cérès, déesse de l’agriculture et de la moisson. Le mot « Cervoise » viendrait sans doute du mot « » Cérès ».

Le Moyen Age ou la naissance de la « bierre ».

En 476 PCN, lors de la chute de l’Empire romain d’occident, l’histoire de la bière va prendre une nouvelle direction. En effet, jusque cette période, chaque individu peut décider de se lancer dans la fabrication de la « Cervoise » ou de son   «  Vin de Péluse ». Aucune autorité n’a le droit d’interdire cette fabrication.

Lorsque le christianisme devient la religion officielle de tout l’Empire romain (313, Edit de Milan), l’Eglise commence à s’accaparer la fabrication de la bière … Cependant, il s’agit de ne pas oublier que les roi de France sont très chrétiens et donc qu’ils vont permettre le développement de brasseries et de la bière en général.

L’usage du houblon commence à se répandre à partir du XVième siècle et va vite prendre la place des plantes aromatiques des Gaulois.

Même les mots « Cervoise » ou    «  Vin de Péluse » vont être remplacés par «  bierre » grâce à l’impulsion de Jean II le Bon (roi de France de 1350 à 1364). En effet, il s’agissait de distinguer la boisson houblonnée «  bierre » de la boisson aux plantes aromatiques «  cervoise ».

Durant le Moyen Age, les corporations décidèrent de choisir un saint patron. Le plus connu serait le roi Gambrinus. En effet, de nombreux chants païens  aujourd’hui lui font hommage notamment dans les universités. Il est souvent représenté une chope à la main.

Image provenant de http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gambrinus.jpg

Image provenant de http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gambrinus.jpg

Il faudra attendre la période contemporaine pour voir naître de nouveaux changements qui vont transformer l’artisanat en véritable industrie.

La période contemporaine : naissance de découvertes essentielles.

Le premier élément qui va transformer la brasserie artisanale en brasserie industrielle est l’invention du froid industrielle de Kelvin. En 1873 est crée le premier réfrigérateur capable d’obtenir une température inférieure à celle de l’environnement.

Ainsi, l’industrie brassicole n’est plus dépendante du climat et peut donc  produire des bières toute l’année même en périodes de chaleur.

Le deuxième élément important est la fabrication du levain à partir d’une seule cellule souche pure grâce à Christian Hansen qui travaillait pour la brasserie Carlsberg. Cela permet donc, encore actuellement, à nos bières de ne pas avoir une allure trouble.

Commentaires

Laisser un commentaire

Sauvegarder et partager
Votre panier sera sauvegardé et vous obtiendrez un lien. Toutes personnes possédant ce lien pourra l'utiliser afin de constituer son propre panier.
Retour Sauvegarder et partager
Votre panier sera sauvegardé avec les informations du produit et du total du panier. Vous pourrez ensuite envoyer le lienà vous ou à un ami afin de retrouver ce panier.
Votre panier a bien été envoyé